efficacité de la prière

l'apôtre Marc, ch.xv, v, 34, nous dit : quel que soit ce que vous demandiez dans la prière, croyez que vous l'obtiendrez et il vous sera accordé.

 

En fait certains contestent la prière en se fondant sur ce principe que Dieu  connaissant nos besoins, il est superflu  de les lui exposer, ils ajoutent  encore que, tout fonctionnant dans l'univers sur la base des lois éternelles, nos voeux ne peuvent  changer les décrets de Dieu.

 

Sans aucun doute,il y a des lois naturelles et immuables que Dieu ne peut abroger selon le caprice de chacun, mais de là à croire que toutes les circonstances de la vie sont soumises à la fatalité , la distance est grande. S'il en était ainsi, l'homme ne serait qu'un instrument passif, sans libre arbitre et sans initiative. Dans cette hypothèse, il n'aurait qu'à  courber la tête  sous le coup de tous les évènements sans chercher à les éviter, il n'aurait pas dû chercher à détourner la foudre.

                     

Dieu ne lui a pas donné le jugement et l'intelligence  pour ne pas s'en servir, la volonté étant libre d'agir dans un sens ou dans un autre , ses actes ont pour lui-même et pour autrui des conséquences  subordonnées à ce qu"il fait ou ne fait pas; par son initiative, il y a donc des évènements qui échappent  forcémént à la fatalité, et qui ne détruisent pas plus l'harmonie des lois universelles que l'avance ou le retard de l'aiguille d'une pendule  ne détruit la loi du mouvement auquel est assujeti le mécanisme.

 

Dieu peut donc accéder à certaines demandes sans déroger à l'immuabilité des lois qui régissent l'ensemble, son accession restant toujours  subordonnée à sa volonté.

 

Il serait donc illogique de conclure à cette maxime: ((quoi que vous demandiez par la prière, il vous sera accordé)), qu'il suffit de demander pour obtenir et injuste d'accuser la Providence, si elle n'accède pas à toute demande qui lui est faite, car elle sait mieux que nous ce qui bon pour notre bien.

 

Ainsi en est-il d'un père sage qui refuse à son enfant les choses contraires  à l'intérêt de celui-ci. l'homme généralement, ne voit  que le présent; or, si la souffrance est utile à son bonheur futur, Dieu le laissera passer par ces moments, de même que le chirurgien conçoit que le malade souffre d'une opération qui doit amener une guérison.

 

Ce que Dieu lui accordera, s'il s'adresse  à lui avec confiance, c'est le courage, la patience, et la résignation. Ce qu'il luis accordera encore , ce sont les moyens de se tirer lui-même d'embarras, à l'aide des idées qu'il lui fait suggérer pae les bons esprits ou anges gardiens de l'au-delà, lui en laissant ainsi le mérite; il assiste ceux qui s'aident eux-mêmes, selon cette maxime :((aide-toi, le ciel t'aidera.))et non ceux qui attendent tout  d'un secours extérieur sans faire usage de leurs propres facultés; mais la plupart du temps on préfèrerait être secouru par :((un miracle)) sans avoir rien à faire.

 

Prenons un exemple  : un homme est perdu dans un désert: il souffre horriblement de la soif, il se sent défaillir, se laisse tomber à terre, il prie Dieu de l'assister et attend, mais aucun ange ne vient lui apporter à boire. Cependant, un bon esprit lui suggère par la pensée de se lever, de suivre une des voies qui se présentent devant lui, alors par un mouvement machinal, rassemblant ses forces, il se lève et marche à l"aventure.

 

Arrivé sur une hauteur, il découvre au loin une oasis; à cette vue il reprend courage. S'il a la foi, il s'écriera : "Merci mon Dieu de la pensée que vous m'avez inspirée et de la force que vous m'avez donnée" . S'il n'a pas la Foi, il dira : "quelle belle pensée j'ai eu là  ! quelle chance j'ai eu de prendre la voie  de droite plutôt que celle de gauche , le hasard nous sert vraiment quelquefois ! combien je me félicite  de mon courage et de ne pas m'être laissé abattre!"

 

Mais dira-t-on, pourquoi l'Esprit envoyé de Dieu ne lui a-t-il pas dit clairement  : "suis cette voie et au bout tu trouveras ce dont tu as besoin!" pourquoi ne s'est-il pas montré à lui pour le guider et le soutenir dans sa défaillance?  de cette manière il l'aurait convaincu de l'intervention de la Divine Providence. C'était d'abord pour lui apprendre  qu'il faut s'aider soi-même et faire usage de ses propres forces. Puis, par l'incertitude, Dieu met à l'épreuve la confiance en lui. Cet homme était dans la situation d'un enfant qui tombe et qui, s'il aperçoit quelqu'un, crie et attend qu'on vienne le relever; s'il ne voit personne, il fait des efforts et se relève tout seul.

 

Si l'ange qui accompagne Tobie (1) lui eût dit  : ( je suis envoyé par Dieu pour te guider et te péserver de tout danger.) Tobie n'aurait eu aucun mérite;  se fiant sur son compagnon, il n'aurait même pas eu besoin de penser ; c'est pourquoi l'ange ne s'est fait connaître qu'au retour.

 

(Tobie . romain aux ll ème  et lll ème siècles avant Jésus-Christ concernant une famille juive déportée à Babylone. Tobie est le nom du père aveugle et celui du fils qui part en voyage chercher le remède à la cécité de son père. Ce récit évoque la vie religieuse des communautés juives en exil à l'époque hellénistique . Le fils presse l'inconnu d'accepter une récompense pour l'avoir accompagné et avoir rendu la vue à son père, mais l'inconnu refuse et déclare être l'ange Rafaël, un des sept anges qui se tiennent devant Dieu et disparaît)            

                                                           

La prière est une invocation, c'est une nécessité et un secours légitime; par elle, on se met en rapport de pensée avec l'être auquel on s'adresse. Elle peut avoir pour objet une demande , un remerciement ou une glorification. On peut prier pour soi-même  ou pour autrui, pour les vivants ou pour les défunts.

 

Les prières adressées à Dieu sont entendues des Esprits chargés de l'exécution de ses volontés, celles qui sont adressées aux bons Esprits sont reportées à Dieu .  Lorsqu'on prie, d'autres êtres que Dieu, ce n'est qu'à titre d'intermédiaires, d'intercesseurs, car rien ne peut se faire sans la volonté de Dieu.

 

Cette explication est surtout pour ceux qui ne comprennent pas l'utilité de la prière purement mystique. Par la prière , l'homme appelle à lui le concours des bons  Esprits qu'on dénomme aussi anges gardiens qui viennent nous soutenir dans nos bonnes résolutions en nous inspirant de bonnes pensées afin de nous octroyer la force morale  nécessaire pour vaincre nos difficultés et par là aussi, nous détourner de maux qui pourraient nous accabler en les attirant par nos propres erreurs ou fautes.

 

Par la prière, on trouve le moyen et la force de résister aux tentations par nos incuries.Il est donc bien évident que l'homme est l'auteur de la plus grande partie de ses afflictions et qu'il se les épargnerait s'il agissait toujours avec sagesse et prudence. C'est là ce que l'homme est toujours certain d'obtenir s'il le demande avec ferveur et ce à quoi peuvent surtout s'appliquer ces paroles : ((demandez et vous obtiendrez)).

 

La prière est recommandée par tous les Esprits éclairés; renoncer à,la prière, c'est méconnaître la bonté de Dieu; c'est renoncer pour soi-même à leur assistance, sans oublier  cette formulation des Esprits instructeurs  : la forme n'est rien, la pensée est tout.

 

Priez chacun selon vos convictions et le mode qui vous touche le plus; une bonne pensée vaut mieux que de nombreuses paroles  ou le coeur n'est pour rien, mais en application de la loi évangélique sans phraséologie inutile.

 

                                                                   Gaston Delavière

 

                           

                          .

                                                        

 

 

                   .

 

                    

             



Les réactions

Avatar Carine Dufour

Je viens de perdre un cousin. Cela fait une petite année que j'ai retrouvé la foi et que j'ai découvert la philisophie spirite. Je suis venue chercher sur votre site la prière pour quelqu'un qui vient de décéder. La première fois que je l'ai dit j'ai beaucoup pleuré. Le lendemain je l'ai redite, j'ai ressenti un grand apaisement. Ma prière à peine finie, mon radio reveil s' est mis a sonner alors qu'il n'etait absolument pas programmé. Cerise sur le gateau, ce reveil dispose de plusieurs sonneries, mais c'est celle du coucou qui a retenti. C'est pour moi un merveilleux cadeau. Je remercie Dieu et tous les bons esprits qui m'entourent et qui m'assistent dans mon quotidien.

Le 24-12-2014 à 15:26:59

Avatar Claude Olenga

Merci beaucoup, ces informations renforcent ma foi et m'encouragent à persister dans la prière ! J'ai perdu deux êtres très chers de ma vie , ma fille et mon garçon, tous décédés au même âge ( 21 ans ) , chacun à la première année des études universitaires. La fille est morte il y a 6 ans tandis que le garçon vient de nous quitter en mai 2015 ! Quelle prière faire pour eux pour que je sois sûr de là où sont leurs âmes, peuvent-ils un jour se manifester pour me rassurer et me consoler ? Je compte sur vos orientations, je suis chrétien catholique !

Le 17-03-2016 à 15:02:02

Réagir


CAPTCHA